Réservez votre séance

Me contacter

 

Qui suis-je ?

 

Pour me présenter, j’ai envie de vous parler de ce qui est le plus important pour moi :

ma famille : mon mari et nos deux garçons.

Avec mon mari, nous sommes en couple depuis tellement longtemps ! On s’est rencontré au lycée… et on ne s’est plus jamais quitté ! Autant dire qu’on se connaît par coeur ! On a franchi une nouvelle étape puisqu’on a fêté nos 10 ans de mariage l’été dernier ! Nos enfants de 4 et 7 ans sont deux adorables garçons, qui, comme tous les enfants de leur âge, débordent d’énergie… et de tendresse !

 

 

Pourquoi photographe de famille ?

Si j’ai choisi d’être photographe de mariage et de famille, ce n’est pas un hasard ! Comme je l’expliquais, la famille, c’est une partie très importante de ma vie. En constante évolution ! Les enfants grandissent, les choses changent. Pour moi, il est essentiel que mes deux garçons puissent avoir des photographies de leur enfance, qu’ils puissent s’appuyer sur ces images pour construire ou consolider leurs propres souvenirs. C’est l’héritage que je veux leur laisser : ces photographies qui racontent leur enfance, leur histoire, leurs liens avec nous, avec leurs grands-parents… Je suis tellement convaincue de l’utilité de ces photographies souvenirs que j’en ai fait mon objectif professionnel : offrir aux familles que je photographie, un héritage qu’ils pourront transmettre à leurs enfants !

 

 

Photographe de mariage : au coeur de l’émotion

Très à l’aise avec les enfants, j’aime jouer avec eux en séance photo. J’adore être témoin de moments de tendresse entre un parent et son enfant. Pour moi, en séance famille, une photo est réussie quand on ressent une émotion en la regardant. L’émotion c’est un autre moteur pour moi. C’est exactement ce que je retrouve en mariage. Pour moi, un mariage c’est une multitude d’émotions positives ! Les mariés et leurs proches vivent tellement intensément cette journée… Il m’arrive même parfois d’avoir les yeux humides quand l’émotion est très forte…

 

 

Les petites choses simples

Pour moi, comme pour les photographies, j’aime les choses naturelles, simples. J’ai une préférence pour ce qui est épuré, lumineux, et je crois que ça se retrouve dans mon travail. En perfectionniste que je suis, j’aime prendre soin des petits détails.
Souriante, il est important pour moi qu’une séance photo se passe dans la bonne humeur et que tout le monde se sente à l’aise. Etre photographe de famille et de mariage, c’est aussi prendre soin des personnes que l’on photographie. C’est un aspect du métier que j’apprécie !

 

 

Un parcours professionel atypique

” C’est impossible, dit la Fierté
C’est risqué, dit l’Expérience
C’est sans issue, dit la Raison
Essayons, murmure le Coeur.”

Cette citation en dit beaucoup sur le chemin que j’ai parcouru. D’abord professeur de mathématiques en collège. Un métier dont j’avais toujours rêvé ! J’ai vite été refroidie par la réalité du métier. Tellement loin de ce que j’imaginais ! J’ai réussi à « tenir » quelques années en région parisienne puis quelques années en Sarthe, dans un climat beaucoup plus serein, mais c’était trop tard, impossible pour moi de retrouver le goût de l’enseignement… Inutile de vous raconter tous les détails, mais la transition vers mon nouveau métier n’a pas été facile.
Je me retrouve beaucoup dans ces quelques lignes de William Arthur Ward. Je suis quelqu’un de prudent, qui aime prendre son temps, mais plutôt déterminée… J’ai mis plusieurs années à passer mon diplôme de photographie. Il était inconcevable pour moi de ne pas avoir de formation officielle pour mon nouveau métier ! Après un Bac+5 en mathématiques, je me retrouvais de nouveau étudiante pour passer mon CAP. Prof dans la semaine et étudiante le soir et le week-end. La transition a été longue… Même après l’obtention de mon CAP de Photographie, je ne me suis pas lancée tout de suite. J’étais prudente. Une année prof à temps partiel et quelques week-ends photographe. Puis prof à mi-temps et photographe le reste du temps. Jusqu’au jour où il a fallu prendre LA décision : quitter l’éducation nationale et vivre de la photographie !
Aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir parcouru tout ce chemin, d’être devenue photographe, d’en avoir fait mon métier à 100% et d’en vivre ! Et cela grâce à mon mari par son soutien permanent et grâce à vous par votre confiance !